Nouvelles
Leave a comment

Censure à la mairie d’Aubervilliers

Que ce soit pour dénoncer la saleté de la ville, son insécurité, ou le ras le bol des habitants de devoir cohabiter avec les dealers, impossible de le dire sans se faire intimider voire attaqué en justice par les services de la mairie d’Aubervilliers…

En Janvier 2017, le compte FB Auberparadise, diffuse sur les réseaux sociaux, le témoignage d’une dame seule d’Aubervilliers se plaignant des nuisances causées par les usagés d’un local de L’OMJA, situé au milieu de sa cité. L’OMJA (l’Organisation de la Jeunesse en Mouvement d’Aubervilliers) porte plainte pour diffamation, pour aussi démasquer le directeur-trice de publication d’Auberparadise.

Les habitantes et habitants, sont-ils écoutés, leur argent est-il utilisé pour faire des procès à ceux qui osent s’exprimer.

Combien sommes-nous à être muselés comme Auberparadise ? Les procès et frais d’avocats sont en cours pour les donneurs d’alertes… Unicivi.Org aide les victimes de la censure communiste

 Faites un don, en cliquant sur le lien
UNICIVI :

http://unicivi.org/index.php/fonds-de-solidarite-unicivi/

Ou bien Sur le lien Leetchi :

https://www.leetchi.com/c/community-unicivi-org

Lien vers la vidéo de l’OMJA :
https://www.facebook.com/811344725666567/videos/923844847749887/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *