Author: Veronique Audry

Aubervilliers, France, Police municipale: malveillance et abus de pouvoir

Malgré la crainte de représailles, des habitants ont osé signaler des activités suspectes d’employés municipaux à la police municipale… Réveillés plusieurs matins de suite aux premières lueurs du jour, des riverains ont filmé des scènes d’enlèvement de gravats pour un chantier au bénéfice d’un particulier… durant 20 jours: 4 camions-bennes de Plaine Commune remplis à ras-bord, 100 sacs par jour, plusieurs tonnes de gravats, 3 employés de Plaine commune à la manoeuvre… (selon nos sources, les employés  auraient été sanctionnés…) Mais voilà que quelques jours après avoir remis les vidéos confidentielles au chef de la police municipale, ces riverains se voient remerciés par une mesure malveillante: la mise en fourrière abusive de leur véhicule… les agents de la police municipale auraient-ils voulu faire comprendre aux donneurs d’alertes, que demander le respect de la bonne conduite sur la voie publique d’Aubervilliers n’était pas acceptable pour le quartier? Le scénario de l’enlèvement de leur véhicule était-il une invitation à tenir leur langue la prochaine fois? Les agents confirmeraient-ils ainsi leur loyauté aux margoulins des quartiers, où se déroulent petits et gros trafics? Absence de contrôles des agents municipaux… La police …

Censure à la mairie d’Aubervilliers

Que ce soit pour dénoncer la saleté de la ville, son insécurité, ou le ras le bol des habitants de devoir cohabiter avec les dealers, impossible de le dire sans se faire intimider voire attaqué en justice par les services de la mairie d’Aubervilliers… En Janvier 2017, le compte FB Auberparadise, diffuse sur les réseaux sociaux, le témoignage d’une dame seule d’Aubervilliers se plaignant des nuisances causées par les usagés d’un local de L’OMJA, situé au milieu de sa cité. L’OMJA (l’Organisation de la Jeunesse en Mouvement d’Aubervilliers) porte plainte pour diffamation, pour aussi démasquer le directeur-trice de publication d’Auberparadise. Les habitantes et habitants, sont-ils écoutés, leur argent est-il utilisé pour faire des procès à ceux qui osent s’exprimer. Combien sommes-nous à être muselés comme Auberparadise ? Les procès et frais d’avocats sont en cours pour les donneurs d’alertes… Unicivi.Org aide les victimes de la censure communiste  Faites un don, en cliquant sur le lien UNICIVI : http://unicivi.org/index.php/fonds-de-solidarite-unicivi/ Ou bien Sur le lien Leetchi : https://www.leetchi.com/c/community-unicivi-org Lien vers la vidéo de l’OMJA : https://www.facebook.com/811344725666567/videos/923844847749887/