All posts filed under: Nouvelles

Macron en banlieue : ces sujets tabous qui n’ont pas été évoqués

Article de Barbara Lefebvre, photo Ludovic Marin FIGAROVOX/TRIBUNE – Pour Barbara Lefebvre, la confrontation d’Emmanuel Macron aux maires de banlieue est un exercice de com’ réussi mais un débat raté. La discussion s’est principalement cantonnée à la question des moyens, sans permettre de tirer les leçons de l’échec de la politique de la ville dans ces quartiers. Barbara Lefebvre, enseignante et essayiste, est l’auteur de Génération j’ai le droit (éd. Albin Michel 2018). Certes, on n’a pas pris vraiment les mêmes à Évry-Courcouronnes, mais on a recommencé. Déjà cinq débats interminables où la parole présidentielle se déploie sans vrais contradicteurs. Entre campagne électorale et performance théâtrale, on hésite encore… La même scénographie, la même durée marathonienne, la même posture présidentielle qui fait tomber la veste et remonte ses manches pour monter sur un ring où aucun adversaire ne l’attend, la même démonstration de l’énarque qui connaît ses dossiers techniques. Surtout, les mêmes longs développements en guise de réponse, et finalement l’impossibilité pour celui qui écoute de dire précisément où le président voulait en venir. Cette parole creuse se dérobe dans l’oxymore …

Things You Should Ngo: The Swedish Jordan Peterson? feat. Göran Adamson

Après des années sans guerre nous avons oublié d’affirmer que tout ce qui nous entoure est à nous, et nous en somme heureux… Il y a quelque chose dans le multiculturalisme qui voit dans toutes les autres cultures, une fascination enrichissante, que c’est bon pour nous, et que nous devrions nous laisser submerger par un influx de ces individus parce que la diversité est une bonne chose… Ces idées, défendues dans l’hémisphère culturel de l’ouest, s’imposent d’elle même, malheureusement sans arguments… (…) pourtant, il est naturel de se poser la question : qui sont ces gens ? De la même façon dont se pose la question de savoir qui on invite dans sa propre maison… Il serai difficile de se dire que toute personne qui traverserais le pas de sa porte, nous enrichirais d’un coup ! (…) L’impact du multiculturalisme est plus puissant qu’en a été le marxisme des année 70 à quel point qu’il a fusionné avec l’État… (4:20) Nous avons maintenant les défenseurs de la diversité qui sont partout : dans les administrations …

Aubervilliers, France, Police municipale: malveillance et abus de pouvoir

Malgré la crainte de représailles, des habitants ont osé signaler des activités suspectes d’employés municipaux à la police municipale… Réveillés plusieurs matins de suite aux premières lueurs du jour, des riverains ont filmé des scènes d’enlèvement de gravats pour un chantier au bénéfice d’un particulier… durant 20 jours: 4 camions-bennes de Plaine Commune remplis à ras-bord, 100 sacs par jour, plusieurs tonnes de gravats, 3 employés de Plaine commune à la manoeuvre… (selon nos sources, les employés  auraient été sanctionnés…) Mais voilà que quelques jours après avoir remis les vidéos confidentielles au chef de la police municipale, ces riverains se voient remerciés par une mesure malveillante: la mise en fourrière abusive de leur véhicule… les agents de la police municipale auraient-ils voulu faire comprendre aux donneurs d’alertes, que demander le respect de la bonne conduite sur la voie publique d’Aubervilliers n’était pas acceptable pour le quartier? Le scénario de l’enlèvement de leur véhicule était-il une invitation à tenir leur langue la prochaine fois? Les agents confirmeraient-ils ainsi leur loyauté aux margoulins des quartiers, où se déroulent petits et gros trafics? Absence de contrôles des agents municipaux… La police …

De 1789 à aujourd’hui, comment créer l’homme nouveau ?

Dans son livre  « Vendée, du génocide au mémoricide »,  Reynald Sécher s’interroge sur la nature de la Révolution française. Était-elle génocidaire ? Quand on dit « génocide », on pense aux Arméniens, aux Juifs et aux Tsiganes, aux tutsis du Rwanda…  Il y a plusieurs génocides, de formes plurielles (meurtres, entraves aux naissances, déportations, etc.). Les massacres de masse au nom du peuple souverain qui s’est perpétué en Russie avec Lénine et Staline, en Allemagne avec le national socialisme ou au Cambodge avec Pol Pot, montrent qu’on tue les gens pour ce qu’ils sont et non pour ce qu’ils ont commis. Dans cette veine, les massacres des populations civiles de Vendée perpétrés sur ordre de la Convention (1793 et 1796)  durant la Révolution française seraient la matrice de tous les génocides commis au XXe siècle. Celui qui a compris cela, c’est Gracchus Babeuf (1760-1797), révolutionnaire, préfigurateur du communisme et de l’anarchie. C’est le père du communisme. Il a conscience de la spécificité du crime de masse qui est commis en Vendée.  Il est stupéfait que le peuple souverain puisse exterminer une …

Sweden’s Parallel Society

a case of mass immigration without assimilation

I don’t go to those places without security,” a Swedish journalist tells me when I ask whether she would accompany me to some of her country’s “especially vulnerable” areas. The label is given by police to neighborhoods where crime is rampant and parallel social structures compete for authority with the state. To the politically incorrect, these are also known as “immigrant ghettos.”

Censure à la mairie d’Aubervilliers

Que ce soit pour dénoncer la saleté de la ville, son insécurité, ou le ras le bol des habitants de devoir cohabiter avec les dealers, impossible de le dire sans se faire intimider voire attaqué en justice par les services de la mairie d’Aubervilliers… En Janvier 2017, le compte FB Auberparadise, diffuse sur les réseaux sociaux, le témoignage d’une dame seule d’Aubervilliers se plaignant des nuisances causées par les usagés d’un local de L’OMJA, situé au milieu de sa cité. L’OMJA (l’Organisation de la Jeunesse en Mouvement d’Aubervilliers) porte plainte pour diffamation, pour aussi démasquer le directeur-trice de publication d’Auberparadise. Les habitantes et habitants, sont-ils écoutés, leur argent est-il utilisé pour faire des procès à ceux qui osent s’exprimer. Combien sommes-nous à être muselés comme Auberparadise ? Les procès et frais d’avocats sont en cours pour les donneurs d’alertes… Unicivi.Org aide les victimes de la censure communiste  Faites un don, en cliquant sur le lien UNICIVI : http://unicivi.org/index.php/fonds-de-solidarite-unicivi/ Ou bien Sur le lien Leetchi : https://www.leetchi.com/c/community-unicivi-org Lien vers la vidéo de l’OMJA : https://www.facebook.com/811344725666567/videos/923844847749887/

« Plus personne ne sort après 20 heures » : un an après l’agression mortelle de Zhang Chaolin, la communauté chinoise d’Aubervilliers vit toujours dans la crainte

Il y a un an, Zhang Chaolin mourait après avoir été agressé à Aubervilliers. Si l’affaire a révélé l’ampleur des violences racistes contre la communauté chinoise, celle-ci continue à vivre la peur au ventre, malgré les moyens mis en œuvre. « Je ne peux plus sortir à Aubervilliers sans me retrouver face à mes agresseurs. » Pour offrir un hamburger à sa fille, Dominique He a pris le métro puis marché une dizaine de minutes, boudant le fast-food de sa commune au profit d’un établissement parisien, situé de l’autre côté du périphérique. « Dès que je mets le nez dehors, j’ai peur de me faire passer à tabac et qu’on me vole mes affaires », explique ce Chinois installé à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, depuis une dizaine d’années. Le visage cerné par des nuits sans sommeil, le quadragénaire raconte son agression la plus violente, parmi la dizaine dont il a déjà été victime. « Des hommes m’ont frappé sur le visage, particulièrement les yeux. » C’était en 2016 et il a cru mourir. Son histoire fait écho à celle de Zhang Chaolin, mort il y a tout juste un an. Le 7 août 2016, trois hommes projettent le …